search

Accueil > Inspection > Questions-Réponses > En Bac SPVL > Recueil de questions-réponses

Recueil de questions-réponses

samedi 17 novembre 2012, par Webmestre

Question :

Nous avons en début d’année interrogé la réglementation sur la dispense d’épreuve de deuxième langue vivante à la session 2014, pour les élèves titulaires du BEP Carrières sanitaires et sociales inscrits en 1ère baccalauréat professionnel Services de proximité et vie locale.
En effet, l’arrêté du 15 février 2011 autorise cette dispense jusqu’à la session 2013.
Or, les élèves concernés présentent la même rupture d’apprentissage d’une deuxième langue que les promotions précédentes et rencontreront donc les mêmes difficultés pour valider les compétences attendues.
Une prolongation de la dispense éviterait une inégalité de traitement vis à vis de ces jeunes. C’est pourquoi nous vous sollicitons pour faire aboutir cette demande.

Réponse de la Dgesco

Les candidats à la session 2013 pouvant encore bénéficier de la dérogation, cela laisse encore un peu de temps pour la réflexion.
Concernant les candidats à la session 2014, ils ne peuvent en tout état de cause être dispensés de l’enseignement de LV2. L’accompagnement personnalisé et les heures dévolues aux enseignements généraux appliqués à la spécialité peuvent permettre de compléter cet enseignement.

Il faut rappeler que ces élèves issus de BEP se trouvent dans la même situation que ceux qui accèdent à un bac pro après un CAP et pour lesquels, à compter de la session 2014, il n’est pas prévu de dérogation. Ces situations sont d’ailleurs appelées à augmenter dans les prochaines années. La prorogation de la dérogation pour les seuls candidats issus du BEP CSS créerait l’inégalité de traitement que vous redoutez.